Dates automne-hiver

Vendredi 18 septembre : Rencontre à la librairie Les Cahiers de Colette (Paris).
Mardi 22 septembre : Lecture au Festival Confluences (Lyon).
Vendredi 25 septembre : Rencontre Festival Extra, Centre Pompidou (Paris).
Samedi 26 septembre : Lecture aux Correspondances de Manosque (Manosque).
Mercredi 30 septembre : Rencontre à la librairie Ombres Blanches (Toulouse).
Vendredi 2 octobre : Rencontre à la librairie 47°Nord (Mulhouse).
Samedi 3 octobre : Performance au Festival Livres dans la Boucle (Besançon).
Mercredi 7 octobre : Performance au Magasin des Horizons (Grenoble).
Samedi 10 octobre : Performance au Festival Actoral (Marseille).
Mercredi 14 octobre : Rencontre à la librairie Maruani (Paris).
Vendredi 16 octobre : Rencontre à la librairie Obliques (Auxerre).
Jeudi 12 novembre : Rencontre à la librairie Le Divan (Paris).
Mardi 17 novembre : Performance au Festival Paris en toutes lettres (Maison de la Poésie, Paris).
Jeudi 26 novembre : Performance au Festival Les Créatives (Genève).
Samedi 28 novembre : Performance au Festival Des jeunes gens mödernes (La Station, Paris).

20 août : Le cœur synthétique, sortie

En septembre 2020, ça fera 20 ans que je publie. J’ai pratiqué de très nombreuses formes, autofictives souvent, expérimentales, presque toujours. Le cœur synthétique est ma 28e parution. Il était temps de s’essayer à la comédie, de façon frontale.

Alors j’ai inventé l’histoire d’Adélaïde, 46 ans, attachée de presse dans un grand groupe éditorial. Elle vient de divorcer, et se remet sur le marché de l’amour avec la naïveté de celles qui en étaient jusqu’ici préservées. Il va de soi qu’elle va aller de Charybde en Scylla.

C’est un roman sur la solitude, la loose sentimentale, les formes de vies du célibat, et la nécessité du cercle sororal. Avec pour toile de fond le milieu de l’édition et un peu de sorcellerie.

Il sort comme d’habitude dans la collection Fiction & cie, dirigée par Bernard Comment, aux éditions du Seuil.

MBCS Tour

Mardi 9 avril, lecture au Magasin des Horizons à Grenoble.

Vendredi 19 avril, lecture pour En scène Simone, au Sentier des Halles.

Mardi 7 mai Rencontre à la Librairie des Femmes, à Paris.

Vendredi & samedi 17 et 18 mai, Festival La Comédie du Livre de Montpellier.

Samedi 25 mai Rencontre à la Librairie l’Affranchie, à Lille.

Vendredi 31 mai & samedi 1er juin, Festival This Is Not a Love Song, à Nîmes.

Mes bien chères soeurs, en mars

Jeudi 7 mars : Lancement à la librairie Violette and Co (Paris), où le projet du livre a été initié lors d’une résidence d’écriture. 18h30.

Vendredi 8 mars : Lecture à la Maison de la Poésie (Paris), 21h.

Vendredi 15 mars : Rencontre à la librairie Quai des brumes (Strasbourg), 19h.

Samedi 16 mars :Dédicaces au Salon du Livre, stand des Editions du Seuil, 14h-15h.

Rencontre avec l’autrice Clara Dupuis-Morency à la librairie Le Monte en l’air (Paris), 19h30.

Vendredi 22 et dimanche 24 mars : Rencontres au Printemps du livre de Grenoble.

Mercredi 27 mars : Rencontre à la librairie Ombres blanches (Toulouse), 19h.

 

8 septembre : lecture à Pompidou

Dans le cadre du Festival Extra!, organisé par Jean-Max Colard, squattage du Jardin d’hiver de Jean Dubuffet en vue de 4h de lecture d’œuvres littéraires et poétiques choisies.

Nom de code : Des mythes dans la caverne. De 15h à 19h, samedi 8 septembre, Centre Pompidou, Niveau 4.

[15h : Cahier d’Ivry, janvier 1948 d’Antonin Artaud + Famille 1 de Lydie Salvayre // 16h : In Situ, de Patrick Bouvet // 17h : Les guérillères de Monique Wittig (extraits) + Le condamné à mort de Genet + Lettera amorosa de René Char // 18 h : Ma langue de Tarkos (extraits) + Le Syndrome du Varan de Justine Niogret + Cahier d’Ivry, janvier 1948 d’Artaud]

25 & 26 Mai : nouveau cycle à Grenoble

Artiste-Associé au Magasin des Horizons, le Centre d’Art Contemporain de Grenoble, Chloé Delaume y poursuit son travail de réflexion et d’écriture collectives sur les utopies féministes politiquement développables.

Après Liberté-Parité-Sororité à la librairie Violette and Co et au Palais de la Femme, voici venu le temps de Liberté-Egalité-Adelphité. Vendredi et samedi 25 et 26 mai, dans le cadre des Ateliers des Horizons, une première expérience sera menée.

Vendredi soir, par contre, c’est lecture publique du manuscrit en cours. Et si ce qu’il se passe au sein de cette entreprise vous intéresse vraiment, c’est dans cette rubrique-là qu’on vous tient au courant.

 

27/28 avril : Colloque Chloé Delaume au Canada

Des Mouflettes d’Atropos aux Sorcières de la République : le parcours et l’œuvre de Chloé Delaume du 27 au 28 avril 2018 à l’University of Guelph (Ontario, Canada). Organisé par Dawn Cornelio, chercheuse et traductrice.

Vendredi  27 avril

9:30-10:45 — Présentations des étudiant.es sur des thèmes delaumiens (avec café et pâtisseries).

10:45-12:15 Panel 1

  • Sara Gamal (University of Toronto)  – Mise en scène des processus cérébraux dans les œuvres de Chloé Delaume
  • Rebecca Rosenberg (King’s College, London) – The Representation of Psychiatric Hospitals in 3 Works by Chloé Delaume
  • Vanessa Dias (University of Waterloo) – Les facteurs de risque liés au geste suicidaire : Éden matin midi et soir de Chloé Delaume

12:30-13:30 — Déjeuner

13:30-15 :00 Panel 2

  • Lucile Mulat (University of Toronto)  – Performativité de la parole dans Les Sorcières de la République de Chloé Delaume
  • Justine Huppe (Université de Liège)  – Quand écrire, c’est faire. Fortunes du performatif dans l’œuvre de Chloé Delaume
  • Alexandra Profizi (Paris III – La Sorbonne Nouvelle) – Les médiamorphoses de Chloé Delaume

15:00-15:15 — Pause

15:15-19:00 — Atelier d’écriture mené par Chloé Delaume

19:15 pm — Dîner à l’University Club.

Samedi le 28 avril

9:15-10:45 — Lecture dramatique du retour de Charlie Orphan par Taylor Boreland et Sarah Young

10:45-11:00 — Pause

11:00-12:30 Panel 3

  • Mercédès Baillargeon (University of Maryland) –  Autofiction, affect et engagement : le rapport au lecteur chez Chloé Delaume
  • Valérie Dusaillant-Fernandes (University of Waterloo) – L’écriture du ressassement chez Chloé Delaume
  • Barbara Havercroft (University of Toronto) – L’écriture du trauma chez Chloé Delaume

12:30-13:30 — Déjeuner

13:30-15 :00 Panel 4

  • Dawn M. Cornelio (University of Guelph) – Traduire Chloé Delaume : de Certainement pas à Not a Clue
  • Pascal Michelucci (University of Toronto) –  « Des usages de l’intertextualité : du mème à la narration post-classique dans Les sorcières de la République »
  • Michèle Bacholle-Bošković (Eastern Connecticut State University) – Le comique, arme de subversion massive des sorcières de la république des Lettres

15:15-15:30 — Pause

15:30-16:00 — Projection/discussion du film réalisé par Delaume “La Contribution”

16:00-17:00 — Entretien/Discussion/Lectures – Chloé Delaume et Dawn Cornelio

12 avril, Strasbourg : Remise du Prix Louise Weiss

Cette année, Chloé Delaume est la marraine du Prix Louise Weiss, le concours de Littérature des étudiants de l’Université de Strasbourg, dont c’est la 5e édition. Le thème : « Dé/connexion ». Restent 10 textes en lice, qui  sont à lire ici.

Jeudi 12 avril, à midi, au Collège doctoral européen, 46 boulevard de la Victoire Campus Esplanade Strasbourg, le nom des gagnants sera annoncé solennellement. Quatre catégories, dont le Coup de cœur de la marraine, qui doit d’ici-là taire son texte favori.